Chaque année, les entreprises françaises d’au moins 50 salariés publient leur index Egapro qui mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes. Après avoir obtenu la note de 97/100 lors des deux éditions passées, Mirakl poursuit son engagement et sa progression dans l’égalité femmes-hommes, atteignant le score de 98/100 pour l’année 2021. 

Cet index de l’égalité professionnelle femmes-hommes, issu de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, soumet les entreprises à l’obligation de calculer leur niveau d’équité et à prendre des mesures correctives en cas de manquements. 

L’index est calculé en fonction des critères suivants : 

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes (38/40)
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes (20/20)
  • L’écart de taux de promotions entre les femmes et les homme (15/15) 
  • Le taux de salariées bénéficiant d’une augmentation dans l’année qui suit leur retour de congé maternité (15/15)
  • La parité parmi les dix plus hautes rémunérations (10/10)

Le maintien de cet index à un niveau très élevé, bien au-delà de la note moyenne de 86/100 obtenue par les entreprises françaises, est le fruit d’une politique RH engagée que Mirakl met en place pour préserver un traitement équitable entre les femmes et les hommes, et ce, à tous les niveaux de l’organisation.

Amélie Richardson, Director of People EMEA and Talent Management chez Mirakl déclare : « l’équité entre les femmes et les hommes a toujours fait partie intégrante de l’ADN de Mirakl et de ses collaborateurs. Du recrutement aux évolutions de carrières, en passant par nos efforts pour soutenir la parentalité, notre objectif est de continuer à faire avancer la mixité dans la durée chez Mirakl, et plus globalement dans l’univers de la tech. »

Amélie Richardson

Written by Amélie Richardson

Director of People EMEA and Talent Management

S’abonner au blog Mirakl

Ne manquez aucun article!