L’essor des places de marché dans le secteur alimentaire

25/09/18 05:42

Après le printemps des marketplaces...

Le secteur de la distribution alimentaire a subi une vague de transformations ces dernières années, si bien qu’on estime que d’ici dix ans, le shopping alimentaire tel que nous le connaissons n’existera plus. Le rachat de Whole Foods par Amazon en 2017 marque un tournant dans cette évolution, avec l’arrivée au premier plan du e-commerce dans un secteur jusque-là en retrait en matière de numérique. 

The Food Marketing Institute estime que d’ici 5 à 7 ans, 70% des consommateurs effectueront au moins une partie de leurs achats alimentaires en ligne. Le volume des ventes en ligne du marché de l’alimentaire devraient atteindre 100 milliards de dollars d’ici 2025. Et nous pouvons constater que déjà plus de la moitié des distributeurs du secteur alimentaire ont amorcé un processus de transformation digitale pour répondre à cette tendance. D’AmazonGo à Instacart, de HelloFresh à Peapod, on observe une véritable course à l’adoption d’un modèle de commerce à la demande mettant le numérique au premier plan dans le but d’améliorer l’expérience d’achat.

Ce passage de l’offline à l’online a rapidement pris des proportions gigantesques. Le taux d’adoption de l’e-commerce alimentaire connaît toutefois certaines variations d’un marché à l’autre et ce même au sein de marchés matures comme les marchés américains, anglais et français. A ce jour, le numérique représente 3% des ventes alimentaires aux États-Unis contre 9% au Royaume-Uni et 5,5% en France ; il approche cependant les 20% en Corée du Sud. Dès lors, comment les distributeurs alimentaire les plus innovants adoptent-ils une approche prioritairement digitale ? Dans cet article, nous parcourrons les principales stratégies qui contribuent à construire la distribution alimentaire de demain.

Si vous souhaitez découvrir ce que le cabinet Forrester prévoit concernant la croissance de la distribution alimentaire en ligne, vous pouvez télécharger leur dernier rapport ici.

CTA Blog FR Grocery

Plébisciter les partenariats

Il s’agit bel et bien d’une industrie en pleine évolution. Le succès du pureplayer Ocado au Royaume-Uni démontre que ce modèle peut être plus que rentable :  son plus grand entrepôt livre 2 millions de produits par jour, avec plus de produits frais que n’importe quel distributeur brick-and-mortar du pays. De nos jours, l’industrie alimentaire connaît une explosion du nombre de collaborations.

Au Royaume-Uni, la fusion réussie de Sainsbury’s Argos a depuis inspiré de nombreux distributeurs qui s'engouffrent dans la tendance. Ainsi, Walmart progresse à grands pas pour toucher de nouveaux clients au Japon et en Chine grâce à ses collaborations avec JD.com et Rakuten. Très récemment Carrefour et Tesco se sont associés pour augmenter leur compétitivité en misant sur leurs relations stratégiques avec les fournisseurs et l’achat de marques propres et de biens non destinés à la revente.

dane-deaner-492705-unsplash-906340-edited

L'état d'esprit Marketplace

Les partenariats sont sont une des voies vers le succès adoptées par les retailers, et certains d'entre eux misent plutôt sur l'optimisation de l'infrastructure de leurs plateformes et la redéfinition leur stratégie produit. Si l'on regarde le marché chinois, le taux d'adoption du modèle marketplace y est particulièrement élevé. Les retailers utilisent ce modèle afin de générer un plus large volume de ventes en ligne en proposant une offre élargie et de nombreux produits que leurs concurrents n'ont pas en magasin. Avec pour résultat : une augmentation de leurs parts de marché.

Prenons maintenant le marché sud-coréen, qui est l’un des plus avancés en terme de distribution alimentaire en ligne. Le détaillant E-Mart y a cherché à supprimer les sources de frustrations de ses clients et à attirer de nouveaux acheteurs dans ses magasins tout en s’assurant que son offre était bel et bien omnicanal. Pour ce faire, E-Mart a décidé de lancer une marketplace englobant toute la variété de son offre alimentaire.

Aux États-Unis, le distributeur Albertsons, dont l’activité s’étend sur plus de 35 états et se décline en plus de 20 marques dont Safeway, Jewel-Osco, Shaw’s et Vons, a décidé de lancer sa propre marketplace alimentaire pour apporter plus de profondeur à son offre. Cette marketplace permet aux clients d’accéder à une large variété de produits peu communs vendus par des vendeurs spécialisés, leur permettant de découvrir rapidement les nouveaux produits et les nouvelles tendances adaptés à leur mode de vie. 

De l’autre côté de l’océan, le géant français Monoprix a annoncé une nouvelle collaboration qui permettra aux consommateurs d’acheter les produits Monoprix directement sur Amazon Now. Alors que le site e-commerce de Monoprix propose déjà une offre de services tels que la livraison à domicile ou le click and collect, permettant aux clients de précommander leurs produits en ligne et de venir les récupérer dans un magasin à proximité, cette dernière initiative permet à l’enseigne d’accroître sa présence et ouvre de nombreuses perspective de croissance. A l’occasion du Marketplace and Platform Summit 2018 organisé par Mirakl, Régis Schultz, Président de Monoprix, a indiqué que « Monoprix souhaite reproduire en ligne l’expérience que ses clients attendent en allant en magasin. À ce jour, les magasins Monoprix sont situés au cœur des villes mais la marketplace élargit l’audience d’une manière inconditionnelle. Dans les années à venir, la marketplace devrait représenter entre 10 et 20% des revenus totaux. »

Dans un contexte où les volumes d’échanges commerciaux n’ont jamais été aussi élevés, les distributeurs du secteur alimentaire ne peuvent pas rester passifs alors qu’Amazon et d’autres géants sont littéralement en train de prendre leur place. Quelle que soit la stratégie adoptée, elle doit permettre l’élargissement de l’offre et la connexion entre physique et numérique afin d’assurer une meilleure flexibilité de l’expérience client. Nous croyons sincèrement que le futur du secteur alimentaire est intrinsèquement lié à l’essor du modèle de plateforme – le temps confirmera ou non notre intuition.

Si vous souhaitez découvrir ce que le cabinet Forrester prévoit concernant la croissance de la distribution alimentaire en ligne, vous pouvez télécharger leur dernier rapport ici.

CTA Blog FR Grocery

Si vous souhaitez échanger avec nous concernant votre stratégie marketplace, cliquez ici :

 Contactez-nous

Retrouvez toutes nos études de cas, brochures, rapports d'analystes et témoignages clients : 
Plus de ressources