Depuis son lancement à Las Vegas en 2016, Shoptalk s’est rapidement imposé comme un événement retail incontournable. A l’annonce de son arrivée en Europe, plus précisément à Copenhague, nous étions impatients d’observer toute une industrie se rassembler pour célébrer une année riche pour le secteur du retail européen.

Le 8 octobre, nous avons donc rejoint les participants issus des entreprises tech et retail les plus innovantes au monde, venant de plus de 25 pays, pour ce qui allait sans nul doute être une journée pleine d’inspiration. Voici les temps forts que nous avons retenu au cours de cet événement, avec notamment les témoignages d’Alibaba et de Feelunique et ce qu’ils nous apprennent sur le futur du e-Commerce européen.

Adoptez le modèle marketplace ou prenez le risque de n’être pas pertinents pour vos clients

Cristina Berta Jones de Napster s’est penchée sur l'évolution des marketplaces. Récemment, les marketplaces ont beaucoup évolué et apparaissent aujourd’hui comme la nouvelle vague de disruption qui impactera profondément le e-commerce. Cristina prédit que les marketplaces seront la clé d’une croissance continue pour le secteur du retail, et que chaque entreprise, des distributeurs aux grossistes, se doit d’intégrer ce business model au sein de leur stratégie digitale, pour rester compétitive et pertinente aux yeux de ses clients.

Le message très clair de Cristina était que chaque entreprise doit devenir la destination finale grâce à sa marketplace. Nous ne pouvons qu’approuver !

Proposer une expérience d’achat fluide

Le directeur général d’Alibaba Europe, Terry Von Bibra, a partagé des éléments intéressants concernant le marché chinois. Le volume et l’étendue des différents formats et initiatives testés par Alibaba sont stupéfiants : nous avons appris que plus de 1400 commerces locaux sont en train d’introduire le e-commerce auprès des consommateurs chinois encore déconnectés, grâce au portail d’Alibaba à travers lequel ils peuvent vendre leur production locale à l’échelle nationale.

Terry a ainsi précisé : “Les clients peuvent se rendre dans une boutique, commander un article en ligne, et se le faire livrer en quelques jours, tandis que les vendeurs locaux peuvent vendre leurs produits sur Internet. C’est une idée à long terme dans le but d’aider les consommateurs chinois issus du monde rural.

Maîtrisez votre expérience client, maîtrisez votre croissance

Ensuite, nous avons écouté Charlie Cole, Chief Customer Officer chez Tumi, fabricant de valises de luxe, explorer comment les marques peuvent rivaliser avec Amazon.

En investissant dans des services de qualité, en exploitant vos infrastructures en magasin et en mettant en place des stratégies de merchandising innovantes, telles que récompenser les clients avec des accès privilégiés aux promotions - les distributeurs peuvent réellement reprendre le contrôle de la relation-client.

Ce dernier thème était récurrent au cours de ces trois jours, où l’on a pu observer que des distributeurs pure-players sont en train d’ouvrir leurs premiers magasins, et que des distributeurs tels que Nordstrom sont en train de revisiter le rôle du point de vente physique avec leur dernier showroom.

La relation entre les marques et les distributeurs évolue très rapidement

Notre ultime temps fort nous vient de Joël Palix, PDG de la destination beauté en ligne Feelunique, qui croit fermement que la croissance du e-commerce dans les domaines de la santé et de la beauté est très liée au fait que les magasins peinent à répondre sur les besoins des consommateurs.

Joël a expliqué : “Très souvent, les comptoirs de marques et leurs vendeurs font pression sur les consommateurs pour qu’ils achètent absolument leur marque. Or aujourd’hui, les consommateurs recherchent la liberté. La liberté de choisir leurs produits indépendamment.”

Pour Joël, les marques cherchent naturellement à créer des relations directes avec leurs consommateurs. Cependant, les pure players comme Feelunique auront toujours l’avantage unique de pouvoir présenter une étendue de choix plus large, au sein de chaque catégorie de produits.

Comme il l’a expliqué, demeurer concentré sur une verticale est la meilleure défense possible de cette industrie contre les acteurs comme Amazon.

C’est ainsi que se sont achevés trois jours exceptionnels à Shoptalk Europe ! C’était réellement revigorant d’observer un tel focus sur le pouvoir et le potentiel du modèle marketplace pour révolutionner l’industrie du e-commerce.

N’hésitez pas à partager avec nous ce que vous pensez du futur du modèle marketplace, et abonnez-vous à notre blog pour recevoir en temps réel les dernières actualités e-commerce.

David Staunton

Written by David Staunton

Chez Mirakl, David est Global Product Marketing Manager. Il a pour but de construire et préciser le positionnement et la vision de Mirakl sur le marché. Quand il n’est pas en train de répandre le message de la « Platform Revolution », David travaille au siège britannique pour continuer à étendre la présence de Mirakl au Royaume-Uni.

S’abonner au blog Mirakl

Ne manquez aucun article!