Les différences entre le drop shipping et la marketplace

16/08/17 05:05

Une question récurrente dans le secteur de l'e-commerce est la suivante : “quelle est la différence entre le drop shipping et la marketplace?”. Parce que ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable, la distinction entre le dropship et la marketplace reste encore trop confuse. 

Comment fonctionnent les deux modèles?

Dropship-2.pngMarketplace-1.png

  • Malgré un fonctionnement qui semble peu différer entre les deux modèles, il est important de noter les différentes conséquences d'utilisation du drop shipping ou de la marketplace.
  • Le temps est un facteur clé dans la société de consommation actuelle, où des tendances peuvent faire surface un jour, et disparaître le lendemain. Il faut lancer le bon produit au bon moment. L’avantage indéniable de la marketplace est sa flexibilité et sa modularité. Une marketplace permet de recruter des vendeurs en quelques heures, qui pourront commercialiser leurs produits dans la foulée. La tendance est toujours d’actualité, et la marketplace compte plusieurs vendeurs dans la catégorie de produit concernée, ce qui laisse au consommateur le choix du produit, du prix et du service.
  • Avec le drop shipping, le processus d’intégration de produits est plus long, car le distributeur doit d’abord trouver puis établir un partenariat avec les fournisseurs qui commercialisent les produits à la mode en question. Il faut ensuite négocier des achats en gros auprès des fournisseurs, gagner en expertise autour du produit et définir des stratégies de tarification et de merchandising. Le choix restera limité et la gamme de prix sera peu étendue, car le recrutement est chronophage, et le temps que plusieurs fournisseurs soient recrutés, la tendance sera peut-être passée.
  • De plus, la modularité permet aux opérateurs de marketplace une meilleure compétitivité-prix. Pour illustrer cela, prenons l’exemple d’une entreprise qui utilise le drop shipping et souhaite augmenter son catalogue de 500k UGS. Il existe pour celle-ci deux façons de gérer sa tarification :
    • La tarification automatique, qui ne permet pas de proposer des prix compétitifs selon le marché et ses variations
    • La tarification manuelle, qui requiert environ 10 minutes par produit, ce qui correspond à une activité continue sur 3473 jours pour les 500000 produits à intégrer. A ceci il faut ajouter la nécessité d’optimiser les prix toutes les heures pour un rendu idéal et le temps nécessaire pour les équipes internes du distributeur d’acquérir de l’expertise dans le domaine des nouveaux produits ajoutés.
  • Avec la marketplace, chaque vendeur gère indépendamment ses stratégies de tarification et de merchandising, et possède déjà l’expertise nécessaire dans son domaine d’activité.

Voici les caractéristiques qui distinguent les deux modèles : 

Capture d’écran 2017-08-09 à 11.47.53.jpg

 

Capture d’écran 2017-08-18 à 10.17.04.jpg

David Staunton

Rédigé par David Staunton

Chez Mirakl, David est Global Product Marketing Manager. Il a pour but de construire et préciser le positionnement et la vision de Mirakl sur le marché. Quand il n’est pas en train de répandre le message de la « Platform Revolution », David travaille au siège britannique pour continuer à étendre la présence de Mirakl au Royaume-Uni.